Liberté et plaisir : maîtres mots de mes ateliers !

Depuis plus de dix ans, j’avance, je peaufine… Les ateliers d’écriture que j’anime doivent avant tout permettre de s’extraire du quotidien scolaire, confiner à la création artistique et donner le plaisir de se lire comme jamais encore ! Jeunes et enseignants y parviennent souvent…

Jeunes écrivaines et leur maîtresse relèvent au propre un texte avant la réécriture…

Prix PEEP académie de Grenoble : dédicace le 04 mai à la Préfecture !

Je suis très heureuse de me retrouver face à un public de CM1/6° pour « Morbleu le Roi s’est enfui » et des jeunes de 4°/3° pour « Rose Valland: une résistante sauve des œuvres d’art »… A suivre pour le niveau national!

Le Grand Prix des Jeunes Lecteurs vise 3 objectifs :

1. Encourager tous les élèves inscrits en CM1 / CM2 ou 6ème / 5ème dans un établissement public, à découvrir et à communiquer le plaisir de lire : « Il y a sûrement un livre qui te plaît plus que les autres. Alors, dis-nous pourquoi ! ». C’est la question à laquelle les enfants doivent répondre, en 5 lignes minimum pour participer.

2. Offrir à 26 d’entre eux (un par région académique) la possibilité de devenir jury et de participer à la sélection d’une œuvre récente, destinée aux jeunes de leur âge.

3. Favoriser la diffusion d’œuvres de qualité qu’ils auront reconnues propres à éveiller le désir et le plaisir de lire.

Premier trimestre bien entamé !

Trois semaines d’ateliers d’écriture successives, partagées entre la Haute-Savoie et Angers… Des classes de sixièmes fort sympathiques venues de Versailles, Le Mesnil-Saint-Denis et Osny. Des créations, des rencontres, des grosses journées, des bonnes soirées !

Malgré cette effervescence à animer mes ateliers, toujours une fenêtre ouverte sur ma propre production. En ce mois d’octobre, j’entame la deuxième partie d’un roman de Littérature générale que j’espère pouvoir remettre à mon éditeur début 2019.
Pour les plus jeunes, deux jolies parutions avec deux polars à paraître respectivement en mars et Juin chez OSKAR…

Belles cérémonies du Livre !

« .

Les ateliers dirigés dans des écoles, des collèges, ont demandé aux jeunes comme à moi-même de (se) faire confiance. Comme dans toute création, il y a eu les moments de doute et les moments de bonheur. Si parfois certains ont douté du résultat, à voir les yeux des « petits écrivains » et ceux de leurs parents lors des cérémonies du Livre, autant dire que le pari semble bel et bien réussi…
Petite anecdote, pas plus tard qu’en fin d’après-midi ce jour, lors de la remise des livres à l’école Dominique Savio de Biol, une maman m’a dit « Dès le premier soir quand ma fille est rentrée de l’atelier, elle m’a dit : Tu sais, Mano Gentil, c’est une magicienne! »
J’ai presque envie de dire « What else ? »